Passer au contenu principal

Messages

En vedette

Anglophone, francophone ou allophone?

Je travaille depuis quelque mois dans une entreprise majoritairement anglophone. Ce n'est pas qu'il y manque des francophones, mais le ton général favorise la conversation en anglais, probablement parce que la plupart des clients sont des Américains.
Et voilà que je n'utilise presque plus le français - une langue à laquelle j'ai consacré des années de travail.

My precious is being neglected!















D'autre part, c'est une bonne compagnie, c'est un endroit calme, positif, propice à l'épanouissement personnel. Enfin, plus ou moins. Il y a des gens désagréables qui tentent de te mettre de la pression, comme partout. Mais dans l'ensemble, c'est un bon environnement de travail. Et je communique facilement avec les gens.

Avant cela, je travaillais dans une entreprise majoritairement francophone, même s'il y avait aussi une bonne proportion d'anglophones. Le français était prépondérant, mais je n'avais pas l'impression de m'en servir plus. …

Derniers messages

Gab Bouchard déplogué (symboliquement)

Nos jours heureux : Architecture et bien-être à l’ère du capitalisme émotionnel

Dans le feu de l’action: Fiver et Cyber à Montréal

Ma musique #3

Bizarrerie et langueur montréalaises : Yum, Magi Merlin et The Forties

Manifestation contre le racisme

Cheshire Carr à la Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce

Michel Tremblay - Les Belles sœurs

La CAQ dépose son projet de loi sur la laïcité de l'État québécois

Mardi gras avec Le Winston Band et LEMONGRAB

Écrivez-moi!

Nom

Courriel *

Message *